Mental’O : votre réseau de conseillers en Orientation Scolaire & Professionnelle

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris

Mental'O fait le Buzz

Mental'O fait le Buzz

l'Éducation Nationale Source de stress : les admissions post bac (APR) sont à valider, avant le 20 mars, par les lycéens !

IL ont le regard profond et le sourire avenant des personnes bienveillantes. Leur mission ? Voler au secours de jeunes obligés de se choisir une orientation alors qu'ils n'ont aucune idée de ce qu'ils veulent faire plus tard. Et pourtant. Avant le 20 mars, tous les élèves de terminale auront dû formuler leurs voeux d'orientation post bac. Un casse-tête pour certains jeunes. Un vrai stress pour tous les parents.

Armelle Riou, Romain Brogli et Pascale Adam, conseillers en orientation de Mental'O, ne jettent pas la pierre à l'Éducation nationale. Ils constatent simplement que collèges et lycées n'ont pas le temps ni le personnel pour accompagner les enfants en tenant compte de leur personnalité. Or, l'information seule sur les filières ne suffit pas. Il faut absolument y associer, selon eux, le profil de l'enfant et ses ambitions.Photos Le DL/M.B. et DR

Armelle Riou, fondatrice de la société Mental'O, spécialiste en conseil d'orientation scolaire, connaît bien le problème. Elle l'a vécu avec ses enfants. Pascale Adam, conseillère à Chambéry et Romain Brogli, conseiller à Aix-les-Bains, aussi. « Tous les conseillers ont éprouvé ce constat : aider un enfant à déterminer son avenir est un rôle de parent. Certains s'en sortent très bien. D'autres ne sont pas les mieux placés pour aider leurs enfants. Trop d'affect, trop de stress, de part et d'autre. Il n'y a pas de culpabilité à avoir à déléguer. L'intervention d'un tiers permet juste d'aborder certains sujets avec calme et neutralité » sourit Armelle Riou.